Pendant un voyage au Mexique , entre 2 tequilas, il est tout de même bien d’aller voir le pays. Avec la richesse de la contrée, c’est un peu difficile de faire la part des choses. Je voulais tout voir, mais, manque de temps, j’ai dû faire comme tout touriste qui doit choisir ses découvertes.

Ça n’a pas été plus mal, puisque ça m’a permis de voir de belles choses. Si prévoir les escales de votre voyage au Mexique vous tente, je vous en dis plus sur ces endroits à voir pour un embarquement immédiat vers le Mexique.

Guanajuato, dans l’État du même nom

La ville est colorée, pleine de vie et tout ce qu’on aime. Pour commencer un voyage au Mexique , Guanajuato est une escale qui vaut le détour. C’est aussi une des villes qui comportent le plus de métissage.

Autant vous dire qu’une fois plongée au cœur de Guanajuato, j’ai été confrontée à un véritable bouillon de culture ! Une halte qui s’impose si vous souhaitez apprendre une partie de l’ histoire du Mexique ou bien si vous avez envie de passer quelques jours complètement à moitié dans les vapes, téquila oblige.

Palenque, un splendide site archéologique

Les fans de culture aztèques et mayas vont s’y donner à cœur joie. En visitant le site de Palenque, vous pourrez admirer les vestiges d’une ancienne cité. Avec tous les escaliers qu’il y a là-bas, il vaut mieux aimer le sport et avoir des jambes solides !

Et les jambes solides ne seront pas de trop pour faire un tour dans la jungle. Un paysage qui rappelle le monde de Mowgli, des vestiges archéologiques en veux-tu en voilà…en quelques minutes, on finit par s’imaginer vivre à l’époque où cet endroit regorgeai encore de vie.

L’État d’Oxaca

D’abord la ville du même nom pour plonger un peu plus dans l’authenticité du Mexique . Quand on en a un peu marre des villes bruyantes, Oxaca est idéal pour refaire le plein d’énergie. L’endroit est calme et paisible, et vous n’aurez aucun mal à atteindre le site de Monte Alban.

Après vous être rempli des spécialités locales et fait le plein de chocolat mexicain, direction le Monte Alban donc, histoire de voir un peu ce que les Olmèques faisaient. Je n’ai pu m’empêcher de comparer avec ce que j’ai vu sur les sites de Palenque , même si le décor n’a absolument rien à voir.