Zoom sur Bing Maps

Zoom sur Bing Maps

Le GPS est aujourd’hui une excellente alternative aux cartes version papier. Les utilisateurs de tablettes, smartphones et ordinateurs portables ont ainsi un accès en temps réel aux itinéraires pertinents selon leurs besoins. Le service de cartographie Bing Maps est d’ailleurs développé pour satisfaire de telles attentes.

Bing Maps, le service de cartographie de Microsoft

En digne concurrent de Google, le moteur de recherche Bing intègre son propre outil de cartographie. Pour les utilisateurs du web, la perspective d’accéder à un tel service sans avoir à changer de moteur de recherches est un réel avantage. Bing Maps, initialement baptisé, exploite donc largement la cartographie en 3D afin d’offrir une expérience immersive et interactive à ses utilisateurs.

L’enjeu pour les professionnels est le même qu’avec les outils concurrents de Bing Maps : optimiser la visibilité en aidant les clients/prospects à trouver leurs adresses rapidement. Cette option se combine efficacement au calcul d’itinéraire mis à disposition par la plateforme, aidant les utilisateurs à se repérer grâce à une visualisation détaillée du chemin à prendre en fonction des adresses de départ et d’arrivée.

Comment utiliser Bing Maps ?

Bing Maps n’est pas encore disponible en version API mais il est compatible avec de nombreux navigateurs tels internet explorer, Microsoft Edge, Google Chrome, Safari ou encore Mozilla Firefox.

Son utilisation ne nécessite aucune connaissance particulière. Il suffit de se rendre sur le site officiel de Bing Maps et de chercher un itinéraire. Vous avez le choix entre laisser Bing identifier votre emplacement actuel et le définir comme point de départ ou entrer des adresses précises comme repères. Une carte s’affiche alors à l’écran, avec les options d’itinéraires à pieds ou en véhicule. La vue aérienne est active en format carte comme en vue satellite. Vous pouvez ensuite utiliser le zoom avant/arrière pour obtenir une meilleure perspective. Si vous vous intéressez à la densité du trafic, il suffit de cliquer sur l’icône correspondant tout en haut de l’écran. Des légendes sont fournies, en vue de simplifier la lecture des informations et donc de vous orienter vers le trajet le plus pertinent.

Pour les professionnels qui souhaitent intégrer bing maps à leurs sites, sachez qu’il n’est pas obligatoire d’avoir les compétences d’un développeur. En revanche, la mise à jour du service ne s’effectue pas automatiquement lorsque vous ajoutez une adresse géographique à votre site. Accédez donc à Bing Maps et saisissez le nom de votre entreprise dans la barre de recherche. Cette étape vous permet de vérifier que vous n’êtes pas encore répertorié. Si votre entreprise figure déjà sur la liste, sélectionnez-la puis cliquez sur la mention “Est-ce votre entreprise ?” pour mettre vos données à jour. Choisissez le type d’entreprise parmi la liste proposée par Bing, puis remplissez les champs correspondants avec le nom de la boîte, son adresse exacte, le lien qui conduit à votre site web. Spécifiez également votre secteur d’activité (banques et finances, professions médicales, etc.). Dans l’idéal, précisez également vos coordonnées, à savoir le numéro de téléphone de l’entreprise et autres canaux de contact comme les réseaux sociaux. Pour un géocodage plus précis encore, vous avez la possibilité de transmettre la longitude et la latitude correspondant à l’emplacement de vos locaux. En validant toutes les données renseignées, vous permettez à Bing et donc à Microsoft de vous faire apparaître dans son service interactif.

Fonctionnalités de Bing Maps

Microsoft a misé sur un outil qui propose des fonctionnalités fortement similaires à celles offertes par google maps. Il permet donc de :

  • calculer les itinéraires possibles (en durée comme en distance)
  • localiser des lieux précis
  • télécharger des cartes routières
  • visualiser les rues sous un angle de 360°
  • préparer un voyage.

Commençons par le calcul des itinéraires et la localisation des points d’intérêt. Bing Maps ne permet pas seulement de chercher des adresses. Il aide ses utilisateurs à trouver des établissements commerciaux (boutiques, restaurants, bars…). Pour chaque lieu répertorié, un positionnement basé sur le mapping est proposé. Autrement dit, le service développé par Microsoft indique des critères comme la gamme de prix, les horaires d’ouverture, les avis des clients, les établissements concurrents dans les environs… autant de données à vocation marketing qui bénéficient autant aux entreprises qu’aux consommateurs. Différents trajets sont affichés avec des précisions de distance et de durée. Vous pouvez donc choisir quelle route prendre, selon vos préférences. Précisons que plus les données indiquées comme point de départ et d’arrivée sont précis, plus il est simple de trouver son chemin vers un endroit donné.

Comme Bing Maps n’est pas disponible en tant qu’API indépendante, Microsoft compense en proposant aux utilisateurs de télécharger les cartes qui leur sont utiles en prévision d’un usage dans une zone non couverte par le réseau internet. Il est alors possible de réaliser des chargements et affichages hors connexion en enregistrant les cartes concernées dans l’espace prévu à cet effet.

Microsoft exploite les atouts de la carte collaborative openstreetmap pour optimiser Streetside, fonctionnalité similaire au streetview de Google. La navigation virtuelle s’effectue donc à hauteur d’homme et dans un angle de 360° comme sur google earth et maps. L’immersion dans la ville sélectionnée et sur l’itinéraire choisi est ainsi améliorée grâce aux images qui sont mises à jour très régulièrement.

La fonction planner aide à préparer les déplacements en amont. Le voyageur identifie tout ce qu’il lui faut sur son chemin et/ou à proximité pour mieux prévoir ses activités sur place. Les photos chargées par les propriétaires des lieux répertoriés offrent une aide supplémentaire à ceux qui souhaitent se faire une idée des commerces/entreprises avant de s’y rendre.