GVisit, le site informatique spécialiste map et localisation

Google Maps est application de cartographie. Il est devenu impossible de se perdre. Google Maps donne à tous les PC, tablettes et smartphones un plan détaillé des rues avoisinantes, et conseille des itinéraires. Sur les pages d’accueil des sites de commerce ou de services, Google Maps peut guider les clients.

Google Maps : fonctionnalités et intérêts pour votre site

Avec Google Maps, vous pouvez vous situer sur une carte, plane ou en relief, avoir la carte des transports en commun et des pistes cyclables, connaître l’état du trafic. Vous pouvez rechercher tout type de commerce ou de service, et connaître les avis des consommateurs. Google Maps sert couramment à la navigation GPS par smartphone, et permet de calculer la durée d’un itinéraire, à pied, en vélo, en transport en commun ou en voiture. Pour les propriétaires d’un site avec points de vente réels, Google Maps permet d’intégrer une carte personnalisée et consultable sur le site, en utilisant simplement un code html fourni par l'application. Le client trouve facilement adresse réelle, horaires d’ouverture, itinéraires, photos et avis. Google Maps, c’est le chauffeur de maître gratuit de tout un chacun.

Gratuit ? Depuis l’été 2018, selon les fonctions offertes par la carte et le nombre de téléchargements par mois, afficher une carte Google Maps sur son site web est devenu payant. L’affichage d’une carte statique (simple localisation) devient payant (2 dollars tous les 1 000 téléchargements) pour plus de 100 000 téléchargements par mois. L’affichage d’une carte dynamique (interactive), et Street View, qui permet de visualiser l’emplacement et l’apparence d’un point de vente, coûtent chacun 7 dollars tous les 1 000 téléchargements pour plus de 28 500 affichages. Les cartes sur application mobile (par exemple, le très populaire Airbnb) demeurent gratuites.

L’application Gogle Maps est un service de visualisation cartographique très complet et performant. La bonne idée, c’est de l’utiliser, et de le proposer sur son site : tant qu’une carte statique n’est pas consultée plus de 100 000 fois par mois, elle demeure totalement gratuite.