S’habiller en hiver n’est jamais top. Pas facile-facile d’avoir du style avec les vêtements informes qui nous promettent un peu de chaleur ! Et quand on cherche un peu à être fashion, on a toutes les chances d’avoir la crève en moins de deux.

Je vous rassure : ce n’est pas impossible d’être belle en hiver ! Je peux même vous fournir ces quelques astuces pour être au top en hiver. C’est gratos, et vous pourrez vous la raconter sans en avoir l’air devant les copines.

Mettre des vêtements radiateurs

Le but n’est pas de mettre un chauffage électrique dans votre manteau, ni de vous balader avec des charbons brûlants dans le pantalon. Je parle ici de vêtements qui ont des manches longues, et qui chauffent comme pas deux.

Ne cherchez pas midi à 14h : je vous conseille de chiner un peu dans les collections d’hiver de certains magasins pour voir s’ils n’ont pas ces tops fins à manches longues qui empêchera le froid de vous bouffer toute crue.

Ce sont des vêtements faits dans des matières techniques. Je vous en dis un peu plus sur le concept : c’est le genre de tissu qu’on retrouvait exclusivement sur les vêtements de sport auparavant. Pour nous garder au chaud sans avoir l’air d’un Baymax aux jours de sortie, les tissus sont désormais dispo chez plusieurs marques.

Faire l’oignon

En quelques mots, faire l’oignon c’est multiplier les couches de vêtements. Ok pour empiler, mais pas n’import comment. Mon astuce : porter des hauts en matière technique sur un pull léger, et finir par un manteau si besoin.

Autre exemple : glissez un collant épais sous un jean si vous ne pouvez vous en passer en hiver et que vous n’avez pas le courage de sortir avec cet affreux pantalon en laine épaisse qui gratte sur les fesses.

La technique de l’oignon marche aussi si vous n’avez pas de vêtements radiateurs, mais que vous avez envie de rester un brin tendance. Il suffit de mixer plusieurs pièces : un t-shirt à manches longues dans un pull fin, sur lequel on passe un sweat pas trop épais puis un manteau qui ne fasse pas boule de neige en perdition.

La grosse erreur sur laquelle il faudra passer : mettre tout ce qui est épais pour tenter de récupérer le max de chaleur. À un moment, les grosses couches ne marchent pas, et il vaut encore mieux quelque chose près du corps qui ne soit pas un traitre évacuateur de chaleur.


Mon opinion sur les métaux précieux 

Pour plus de finesse,  dîtes adieu à l’or jaune, et bonjour au  collier or blanc. Bijou plus sobre et plus élégant, je suis sous le charme de cet accessoire indispensable.