Le mot phytothérapie vous dit quelque chose ? Il s’agit en effet de deux mots grecs qui signifient principalement « la thérapie avec les plantes ». Cette pratique date déjà de nombreuses années, elle se base principalement sur le savoir empirique qui se transmet de génération en génération.

               Aujourd’hui, cette pratique s’appuie tant sur une sagesse traditionnelle que sur les découvertes de la médecine moderne. Et comme vous vous en doutez, la rencontre entre ces deux milieux forme un ensemble grandiose. Mais pour pouvoir suivre cette thérapie, il faut absolument connaitre les plantes qui peuvent jouer un rôle sur votre métabolisme et les maux que vous avez.

curcuma

Le safran, une épice à 3 vertus

               Il y a quelque temps, je vous ai déjà parlé du principe de la phytothérapie. Et parmi les plantes les plus prononcées lorsqu’on parle de cette médecine douce, il y a le safran. Son parcours légendaire fait du Safran une épice extrêmement convoitée.  Son goût, sa couleur et ses bienfaits médicinaux en ont fait une épice à multiples vertus.

               Sur le plan médicinal, le Safran est connu depuis l’Antiquité pour ses bienfaits sur la longévité ainsi que ses propriétés stimulantes, euphorisantes et digestives. On lui confère aussi d’excellents éloges sur la lutte contre les névralgies dentaires ainsi que les troubles circulatoires et respiratoires (c’est d’ailleurs de cette épice qu’est basée la recette du sirop dents Delebarre).

               Je vous le préconise également pour les personnes ayant des troubles du sommeil et de l’anxiété. En effet, des études prouvent que le Safran est bénéfique pour le traitement des personnes qui souffrent de dépression modérée. Face à cela, d’études constantes sont menées pour développer les vertus médicinales du Safran. D’ailleurs, la consommation de 4 g de Safran par mois peut remplacer un traitement de Prozac.

               Le Safran désintoxifie également le foie. Par ailleurs, il aide dans la digestion.

Les bienfaits du miel sur la santé

               Le miel est fabriqué par les abeilles à partir d’un nectar de fleur. La plupart des gens l’utilisent pour donner un goût sucré à des aliments. Mais sachez que le miel présente aussi des vertus exceptionnelles pour la santé.

               Vous toussez un peu ? Prenez une petite cuillérée de miel, car c’est un antitoussif extrêmement efficace. Et s’il s’agit d’un mal de gorge avec de la toux et du rhume, le miel agira comme un lubrifiant pour votre gorge. Faites un gargarisme maison pour pouvoir l’apaiser.

               Le miel est un hydrate de carbone de digestion des graisses, par conséquent, il stimulera la libération d’insuline. Par la suite, l’insuline stimulera le tryptophane. Si vous avez donc quelques problèmes de sommeil, la consommation d’un verre de lait et de miel avant l’heure du coucher ne pourra vous faire que le plus grand bien.

               Si vous êtes un sportif, troquer votre boisson énergisante préférée pour une cuillerée de miel. Vous verrez que vous gagnerez rapidement de l’énergie. Selon des recherches scientifiques, le miel fait partie des hydrates de carbone le plus efficace, après quelques heures de sport. En effet, ce dernier se digère plus facilement et sa libération se fait à un rythme régulier dans votre métabolisme.

               On ne peut pas ignorer les propriétés antibactériennes et antifongiques du miel, face à la croissance bactérienne. Anciennement, le miel était même utilisé dans les hôpitaux et les cliniques pour prévenir les infections sur les brûlures et les plaies ouvertes. Aujourd’hui, vous pouvez même utiliser les pommades au miel pour calmer les démangeaisons cutanées.

               Le miel aide aussi dans le renforcement du système immunitaire. Selon une recherche publiée sur le Journal of the Science of Food and Agriculture, le miel présente des bienfaits et des propriétés qui peuvent empêcher la croissance des tumeurs sur les souris. Ces antioxydants peuvent par conséquent, protéger votre système immunitaire et supprimer éventuellement les maux comme le rhume ou la grippe.

curcuma

Le curcuma, plus qu’une épice

               Lorsqu’on parle de curcuma, on pense à la plante et l’épice. Outre les bons petits plats que j’ai pu cuisiner avec cette épice, j’ai le plaisir de vous annoncer que ces vertus ne s’arrêtent pas seulement à votre palais.

                Depuis longtemps, le curcuma préviendrait l’apparition de certains types de cancers. Cela grâce à la lutte contre le stress oxydatif, qui est le premier responsable de l’altération des cellules. Parmi ces cancers nous noterons ceux qui sont liés à la sphère ORL, le poumon et les seins. Dans le pays du soleil levant, on l’utilise même pour le traitement de la première phase du cancer du col de l’utérus.

               La curcumine, composante principale du curcuma, a des effets positifs sur la santé de votre cerveau. Cette molécule permet de régénérer les cellules endommagées suite à une maladie neurologique. Il est donc particulièrement utile pour la lutte contre la maladie comme l’Alzheimer.

               Le curcuma est également un excellent anti-inflammatoire. Il améliore entre autres la mobilité des articulations. Il aide aussi à atténuer les douleurs articulaires et postopératoires. Cette plante miraculeuse aide aussi dans le traitement de maladies inflammatoires du foie et de l’intestin.

               L’Organisation mondiale de la santé reconnait aussi ses actions positives sur les troubles digestifs. Non seulement il apaise les maux d’estomac, mais il optimise aussi les fonctions biliaires perturbées à cause d’une constipation par exemple. De plus, le curcuma améliore aussi la qualité des muqueuses perméables intestinales.

               Riche en fer, manganèse, potassium, vitamines C et B6, la consommation régulière de curcuma vous aidera à rester en bonne santé. Lorsque j’ai des périodes de fatigues, je n’hésite pas à en consommer pour reprendre rapidement des forces et de l’énergie. C’est également un super-aliment qui prévient plusieurs maladies. Et si vous avez aussi envie de vous y mettre, il vous suffit de prendre une cuillère à café de curcuma en poudre et de le saupoudrer sur tous vos plats quotidiens.